dépotoir

dépotoir

dépotoir [ depɔtwar ] n. m.
• 1836; de dépoter
1Lieu destiné à recevoir les matières de vidange. vidoir. Techn. Usine où l'on traite les matières excrémentielles provenant des vidanges. Engrais, ammoniac extraits dans un dépotoir.
2Cour. (infl. de déposer, dépôt) Lieu public où l'on dépose des ordures. « un terrain vague que toute la rue utilisait comme dépotoir » (Mac Orlan). décharge, voirie .
3Fig. et fam. Endroit où l'on met des objets de rebut. Mon bureau n'est pas un dépotoir !
Par ext. , péj. Endroit où sont reléguées les personnes indésirables (souvent en appos.). Banlieue dépotoir. Service, classe dépotoir.

dépotoir nom masculin Endroit où sont accumulées des choses hétéroclites et généralement malpropres, où l'on jette les objets de rebut, les déchets en dehors de toute règle particulière. Familier. Ce qui sert à recueillir des gens ou des choses de qualité médiocre. ● dépotoir (citations) nom masculin Jean Rostand Paris 1894-Ville-d'Avray 1977 Académie française, 1959 Dieu, ce dépotoir de nos rêves. Carnet d'un biologiste Stockdépotoir (difficultés) nom masculin Orthographe Sans accent sur le o (est issu de dépoter et non de dépôt). ● dépotoir (synonymes) nom masculin Endroit où sont accumulées des choses hétéroclites et généralement malpropres...
Synonymes :
- débarras
- décharge

dépotoir
n. m.
d1./d Lieu destiné à recevoir les matières provenant des vidanges.
d2./d Lieu où l'on dépose les ordures; décharge publique.
|| Fig., Fam. Lieu en grand désordre, très sale. Quel dépotoir, cette chambre!
d3./d (Madag.) Local où l'on remise des outils, des marchandises en réserve, etc.

⇒DÉPOTOIR, subst. masc.
A.— Usine où sont déversées et traitées les matières provenant des vidanges et fosses d'aisances, les boues des villes, etc. Le dépotoir municipal de la Villette (mis en service en 1849) (ds Lar. 19e).
P. ext. Endroit où sont déversés toutes sortes de détritus et d'objets de rebut. Ruisseau qui sert de dépotoir. On en a sorti des bricoles de ce dépotoir! des seaux, des godasses, de vieux pneus (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 93) :
1. ... les étangs (dont j'ai parlé, je crois), ces flaques d'eau stagnante au milieu des places, ces vieux dépotoirs où le village déverse les déjections et déchets, donnent à Kolem son pittoresque et sa particulière hideur.
GIDE, Le Retour du Tchad, 1928, p. 911.
B.— P. ext., fam. Endroit où on dépose des objets hétéroclites ou de rebut, lieu très désordonné. Faire d'une pièce son dépotoir; servir de dépotoir.
Au fig. Ce qui (école, ensemble conceptuel, etc.) sert à recueillir un reste (humain, matériel, etc.) de qualité médiocre. Je reconnais que je me suis longtemps servi du mot Dieu comme d'une sorte de dépotoir où verser mes concepts les plus imprécis (GIDE, Nouv. Nourr., 1935, p. 276) :
2. On disait ce soir que vraiment l'Angleterre était le dépotoir et le charnier de la monarchie française, et l'on citait les noms de Charles X, de Louis-Philippe, de Napoléon III.
GONCOURT, Journal, 1890, p. 1256.
Rem. À noter les emplois arg. de dépotoir. Vase de nuit; confessionnal (cf. LARCH. Suppl. 1880, DELVAU 1883, FRANCE 1907).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Cf. dépositoire. Étymol. et Hist. 1842 « vaisseau destiné au mesurage des liquides » (Mozin d'apr. FEW t. 9, p. 269 a); 1849 « lieu où l'on déverse le produit des vidanges » (d'apr. Lar. 19e); 1872 « lieu où s'accumulent des choses malpropres » (SARDOU, Rabagas, I, 2). Dér. du rad. de dépoter; suff. -oir. Fréq. abs. littér. :32. Bbg. QUEM. 2e s. t. 3 1972.

dépotoir [depɔtwaʀ] n. m.
ÉTYM. 1836; proprt « vase destiné à dépoter les liquides »; de dépoter, et suff. -oir.
1 (1849). Lieu destiné à recevoir les matières de vidange. Vidoir.Techn. Usine où l'on traite les matières excrémentielles provenant des vidanges. || Engrais, ammoniac extraits dans un dépotoir.
2 Par ext. Lieu où l'on dépose des ordures. Voirie. || Le dépotoir municipal.
0 Lucas se souvenait d'un terrain vague que toute la rue utilisait comme dépotoir.
P. Mac Orlan, la Bandera, XVIII, p. 220.
Fig. et fam. Endroit destiné aux objets de rebut. || Cette pièce sert de dépotoir. || Vous prenez ma table pour un dépotoir.
Fig. et péj. || Cette classe est un dépotoir, recueille les plus mauvais éléments.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • dépotoir — (dé po toir) s. m. Lieu où l on verse et réunit les matières encore fraîches provenant des vidanges. ÉTYMOLOGIE    Dépoter. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DÉPOTOIR. Ajoutez : 4°   Vaisseau destiné au mesurage des liquides. •   Décret [du 16 nov.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dépotoir — nm., endroit où l on jette les objets de rebut => Balayures. A1) dépotoir, nm. (d un cimetière) : dépotwâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DÉPOTOIR — n. m. Endroit destiné à recevoir des matières de vidange …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Philippe Gomes — Philippe Gomès Président du Gouvernement de Nouvelle Calédonie Parti politique Calédonie ensemble Élu le 5 jui …   Wikipédia en Français

  • Cantley, Quebec — Infobox Settlement name = Cantley, Quebec other name = native name = nickname = settlement type = Municipality motto = imagesize = image caption = flag size = image seal size = image shield = shield size = image blank emblem = blank emblem size …   Wikipedia

  • Philippe Gomès — Pour les articles homonymes, voir Gomes. Philippe Gomès Mandats …   Wikipédia en Français

  • Managua —  Pour l’article homonyme, voir Managua (pays fictif).  Managua Leal Villa de Santiago de Managua …   Wikipédia en Français

  • Rue Adolphe-Mille — 48°53′19″N 2°23′19″E / 48.88861, 2.38861 …   Wikipédia en Français

  • Rue Adolphe Mille — 19e arrt …   Wikipédia en Français

  • Rue adolphe-mille — 19e arrt …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»